Puériculture : Mon top 7 des achats inutiles

Avouons-le, on s’est tous fait avoir au moins une fois. On tous cédé aux sirènes du marketing pour gâter notre enfant et finalement se rendre compte que ce qu’on avait choisi était parfaitement inutile. Sans même parlé des gadgets tels que le chauffe lingette ou le range-couche, certaines fournitures qui semblent indispensable se révèlent tout à fait superflues, voire encombrantes si on arrive pas à s’en débarrasser. Voici les achats que je ne referais pas.

1 – Les couverts pour bébé

20180820_1650351032856029.jpg

Un couteau à beurre taille enfant ça vous dit ?

Ils étaient pourtant mignons ces petits couverts avec leurs petites étoiles sur le manche, n’est-ce pas ? Oui mais voilà, la cuillère est trop grosse pour la bouche d’un bébé, la fourchette ne pique absolument rien et le couteau est tout simplement décoratif. Résultat : un lot qui m’a couté une dizaine d’euros (ça pourrait être pire mais ça fait toujours mal au cœur) et qui en plus d’être strictement inutile, encombre mes tiroirs. Oui parce que j’ai du mal à jeter et que je me voile la face en me disant que ça servira peut-être quand Bébé M sera plus grand, alors qu’il n’y a aucune chance pour

que ça serve ni maintenant ni plus tard.

2 – La tasse 360

20180820_165136602219636.jpg

Tous les bébés l’adoptent il parait…

Ça aussi ça avait l’air bien ! Une vraie tasse pour apprendre à boire au verre comme un grand et anti-fuite par-dessus le marché, il n’en fallait pas plus pour me convaincre. J’ai donc bondi sur cette tasse (la version low cost en supermarché heureusement et pas celle du leader du marché au nom imprononçable) sans me poser de question. Et quand je l’ai proposé à mon bouchon, pleine d’espoir, ce fut le drame. Il s’est mis à hurler et a jeté la tasse (oui Bébé est la patience incarnée). J’ai vérifié que l’eau coulait bien, difficilement certes mais Bébé M allait bien comprendre le truc, je lui ai donc reproposé la tasse, plusieurs fois… avec toujours le même résultat. Encore maintenant à 2 ans passés, Bébé M n’arrive pas à boire avec la tasse 360, alors qu’il y arrive parfaitement avec sa tasse à bec, sa gourde, des pailles, à la bouteille et au verre si on l’aide. Encore un objet qui dort inutilement chez moi.

3 – Le lavabo d’apprentissage

Autonomie lavabo

Et le miroir n’en parlons pas…

Je vous l’avais pourtant présenté ici, et c’est vrai qu’il nous a servi quelques temps donc il n’a pas été complètement inutile, mais l’utilisation reste trop limitée à mon goût. En effet, le concept est pourtant attirant vu de l’extérieur, mais à l’usage ce lavabo n’apporte aucune autonomie. Bébé M peut le poser et l’enlever seul de la baignoire, bon point, mais après il ne peut ni le remplir (les robinets sont trop loin du bord, il ne les atteint pas) ni le vider (le bouchon est trop dur à manipuler pour un enfant) ce qui ne favorise pas du tout l’autonomie. Nous préférons finalement utiliser un marchepied pour que Bébé M puisse gérer sa toilette entièrement seul (on reste évidemment à côté de lui).

4 – Le mobile

mobile

Il était joli pourtant, non ?

Oh que c’est joli, oh que c’est poétique un mobile, on n’imagine pas une chambre de bébé sans mobile n’est-ce pas ? Moi non plus je ne l’imaginais pas, j’avais même pris soin de le réaliser moi-même de mes blanches mains ! Et comme chacun sait les enfants sont ingrats et Bébé M n’en a strictement rien eu à faire de mon mobile que j’ai passé des heures à confectionner avec soin ! Tout d’abord parce qu’il ne passait pas beaucoup de temps dans son lit puisqu’il était le plus souvent dans son berceau cododo ou dans mes bras et puis parce que (je l’ignorais alors) dans ses premiers jours il était incapable de simplement le voir ! Et oui, trop loin, trop pastel (les nouveau-nés ne voient que les forts contrastes) : l’erreur de débutante.

Et puis quand Bébé M a intégré son lit pour les nuits vers 4 mois, nous avons cru que le mobile deviendrait notre allié, la composante essentielle de son rituel du couché. Que nenni ! Un mobile ça bouge, ça fait de la musique alors ça lui donnait envie … de danser ! Bébé M, au lieu de s’endormir, se mettais à gesticuler dans tous les sens au rythme endiablé de la berceuse de Brahms. Encore raté.

Nous avons donc rangé le mobile et conservé uniquement la boite à musique (qui sert encore chaque soir d’ailleurs). J’ai bien essayé de lui reproposer vers 8 mois mais j’avais encore oublié un détail : Bébé savait désormais s’assoir et le mobile a survécu 2 minutes !

5 – La nacelle

Windoo

LA fausse bonne idée !

J’en avais déjà parlé dans cet article, mais s’il y a bien un achat qui m’a servi à rien c’est bien la nacelle. Et pourtant, j’étais convaincue qu’elle allait beaucoup me servir. Je me voyais déjà l’utiliser pour toutes les promenades, l’emmener en week-end pour servir de berceau chez papi et mamie et même l’utiliser pour faire dormir Bébé M près de notre lit pour les premiers mois. Oui mais voilà, une nacelle c’est lourd, c’est encombrant et c’est pas durable du tout.

Pour les ballades, nous avons vite préféré le cosy, même si les puristes diront que c’est pas bon pour le dos, au moins on voyait notre bébé et lui nous voyait et il pouvait observer les alentours, après on fait pas des promenades de 6 heures non plus, donc pour 25 minutes c’était tout à fait approprié de le mettre dans le cosy. Dans la nacelle il ne voyait que le canopy de celle-ci, il avait chaud et il ne voyait rien.

Pour les week-end chez les grands-parents nous avons rapidement utilisé leurs lits parapluie car la nacelle prenait toute la place dans le coffre (car non, on ne l’utilisait pas pour faire voyager Bébé M en voiture, c’est beaucoup trop dangereux) et dans le coffre, on a déjà des bagages pour les parents, des bagages pour le bébé, des bagages pour les lapins (oui oui, eux ils voyagent sur la banquette arrière à côté de Bébé M) et un gros chien. C’était certes un peu casse-pied de me lever 8 (cent ?) fois dans la nuit, me baisser, prendre Bébé M, le faire téter et le reposer pour 5 minutes mais juste le temps d’un week-end ça restait gérable.

Et puis à la maison, après de 2 semaines de mal de dos le lit cododo est venu sauver mes nuits (et mes siestes) et mon fils pouvait dormir au même niveau que nous sans être posé par terre comme dans un panier pour chien.

6 – Le parc

parc

Où comment perdre 4 m² dans son salon

Avant les 6 mois de Bébé M les notions de motricité libre m’étaient complètement inconnues, j’avais donc envisagé le parc comme un incontournable. En plus j’ai un gros chien, gentil, mais gros, et brusque et baveux parfois, je voulais donc absolument protéger ma douce progéniture de mon molosse. Et puis… Bébé M a grandi, il s’est vite retrouvé coincé dans le parc, à rester immobile de longues périodes car pas d’endroit à explorer et sa motricité globale s’en est trouvée retardée je trouve. Et j’ai aussi appris à faire confiance à mon chien, qui s’est révélée être très douce avec bébé et une partenaire de jeu très appréciée. J’ai aussi mis de côté l’envie de mettre mon bébé à l’abris de la bave, de toutes façons il était déjà couvert de la sienne… un peu de plus ou un peu de moins.

7 – La chaise haute

Chaise haute

En vrai elle tient pas debout pliée, hein

Oui, je sais ce que vous vous dites : “mais elle est folle ! Mais une chaise haute c’est indispensable !” Et bien non, en tout cas pas pour moi. J’ai littéralement maudit la mienne : trop grosse, trop encombrante, trop lourde, un enfer à nettoyer, pas durable du tout et je l’ai détestée après m’être pris les pieds 264 fois dedans en manquant de tomber. Peut-être que si j’avais eu la mirifique Tripp Trapp je n’aurais pas eu le même avis, mais mon budget n’a pu s’offrir que la Chicco Polly 2 en 1, d’occasion. Toujours est-il que dans une petite cuisine il est rarement possible de mettre un veau une chaise haute, sans avoir à la plier / déplier à chaque fois, et ça j’en ai vite eu marre.

Bébé M a donc rejoins notre table très rapidement avec un rehausseur posé sur une chaise normale. Il pouvait donc partager notre repas sans être relégué sur sa micro tablette à 2 mètres de nous et surtout je pouvais glisser ce rehausseur sous la table sans avoir plier / déplier / démonter quoi que ce soit. C’est devenu possible quand Bébé s’est tenu parfaitement assis, soit vers 1 an, mais si c’était à refaire, même avant, je ne prendrais pas de chaise haute. Je préférerais opté pour un transat pour donner les toutes premières cuillères, puis pour un genou de parent (économique et évolutif à souhait !) dès que la posture le permet. Il est hors de question pour nous ne pas vraiment partager le repas, ensemble, à la même table. Et je ne veux plus d’une chaise de 0.80 x 1.20 m dans les pieds de laquelle je manque de me gaufrer à chaque passage !

Si j’ai réussi à vendre ou donner certains de ces objets (les plus encombrants heureusement), j’ai gardé certains en souvenir (le mobile, où ce qu’il en reste…) et j’essaie toujours de me débarrasser des autres (si le cœur vous en dit, n’hésitez pas ^^). Et ce qui est certain, c’est qu’on ne m’y reprendra pas ! Désormais je réfléchi mes achats. Et vous, lesquels de vos achats pour bébé se sont révélés inutiles ?

9 réflexions sur “Puériculture : Mon top 7 des achats inutiles

  1. Claire dit :

    Les couvert pour bébés peuvent peut être être recycler dans la dinette 🙂
    Mais comme toi, je ne comprends pas bien à quoi ça sert car ça ne correspond pas à l’usage que l’on doit en faire. Pour les fourchettes, j’ai eu beaucoup de mal à trouver une qui convienne à ma fille. Et puis je me suis rabattue sur les fourchettes à dessert, c’est top. Et pour les cuillère, j’utilise les petite cuillère a café ou a moka. Elle sont plus petite que pour le dessert classique.
    Concernnat la chaise haute, nous avons la Tripp trapp qui nous a été offerte. Elle est vraiment bien car très évolutive. Mais c’est vrai qu’elle coute un bras!

    J’aime

    • happysunnybabies dit :

      J’aurais beaucoup aimé avoir la tripp trapp, elle irait à la perfection avec mon salon en plus 😅 Mais même pour un second je pense pas la prendre, le prix des accessoires est vraiment excessif.
      Peut-être en dinette en effet, c’est une bonne idée

      J’aime

  2. enfancejoyeuse dit :

    Les légendes de tes images m’ont bien fait rire ! Plus je lis d’articles de ce genre, plus je me rends compte que les « inutiles » et les « indispensables » varient d’une famille à l’autre. Merci de partager ton avis avec nous 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Moineau dit :

    Mes deux loustics utilisent leurs mini-couverts (le grand utilise parfois une fourchette « de grand », mais la plupart du temps non). C’est sûr que le couteau ne coupe rien, mais il sert à pousser les aliments sur la fourchette ou dans la cuillère.
    La nacelle a beaucoup servi (en mode landau surtout), le parc pas longtemps mais tant que j’ai pu l’utiliser j’ai nettement apprécié.
    La chaise haute j’avoue selon la taille de ta cuisine c’est génial ou c’est chiant 😉

    C’est sûr qu’on se fait tous avoir sur certains gadgets, je crois que c’est un élément de base du pack « parent » (même avec un deuxième gosse on est pas forcément à l’abri 😀 )

    J’aime

    • happysunnybabies dit :

      C’est ça qui est inquiétant, je crois qu’on pourrait en avoir 8 on se ferait quand même avoir 😅
      On a une autre mini fourchette qui est parfaite, vraiment tout d’une grande sauf la taille, ça dépend vraiment des modèles.

      J’aime

  4. mamanluju dit :

    Chez nous, le couteau a fini dans la pâte à modeler où il est bien plus utile ! Je suis d’accord pour la cuillère, elle est plus grande que les cuillères qu’on utilise nous, donc autant dire qu’elle ne rentre pas dans la bouche de bébé ! Mais la fourchette nous sert toujours pour l’instant.

    Le mobile, j’en avais également réalisé un moi-même pour Julia et je pense que cela m’a plus fait plaisir à moi qu’au bébé 🙂 Mais comme mes enfants ont toujours dormi dans leur lit, il a quand même servi un peu 😉

    Contrairement à toi, nous avons beaucoup utilisé la nacelle, notamment comme lit lorsque nous n’étions pas chez nous. Mais passés les 5-6 mois du bébé, elle nous a surtout bien encombrée !

    Le parc, nous n’en avons jamais eu : je n’en vois pas vraiment l’utilité, à part pouvoir être tranquille 😉 (et moi, je mettais le bébé dans son lit le temps que j’aille aux toilettes ou que je prenne ma douche, c’est aussi efficace !)

    En fait, je crois que nous n’avons pas trop fait d’achats inutiles, mais il faut dire que nous étions bien conseillés 🙂

    J’aime

  5. chutmamanlit dit :

    Haha cet article m’a bien fait rire et je me suis reconnue pas mal (sérieux le mobile quoi…) Par contre, ici les couverts ont un succès fou ! L’enfant va sur ses trois ans et il ne s’en passe toujours pas, honte à nous si on lui propose la version adulte parce qu’on a pas lavé son unique fourchette… (au moins ça nous force à faire la vaisselle après chaque repas…)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s