Le petit train du sommeil

Reste tranquille mon bouchon, il va arriver. Mais il faut être patient, parfois il a beaucoup de retard. D’autres fois il entre déjà en gare alors qu’on vient à peine d’arriver sur le quai, c’est lui qui décide du moment où il arrive, et je n’ai pas la grille des horaires.

On a chacun le sien, mon bébé, chacun son train à prendre chaque soir. Le mien aussi il met du temps à venir me chercher tu sais. Et j’ai remarqué que quand ton papa n’est pas là le train est encore plus en retard que d’habitude. Pour toi aussi je crois.

Mais reste calme, ne t’agite pas, ferme tes yeux. Sinon il ne viendra pas. Le train est un timide, il a besoin de calme pour rentrer en gare. Alors apaise-toi, respire doucement, c’est comme si tu avais déjà pris ton billet comme ça. Comme si tu disais au train que tu es prêt. Tu es là tranquillement sur le quai, ton billet à la main et les yeux clos. Tu n’attend plus que le doux souffle du train qui arrive pour monter à bord et partir au pays des songes.

Parfois tu montes dans un train, et puis finalement non, il ne te convient pas. Alors même si tu y avais posé tes valises, tu en redescends aussitôt et retourne sur le quai. Celui-là n’était pas pour toi, tant pis, tu prendra le prochain. Nous attendrons encore un peu ensemble.

Quand enfin tu trouve le calme je vois ton train arriver, je t’y dépose et t’installe sur ta couchette. A peine descendue, le sifflet retenti déjà. Je t’envoi un dernier baiser à travers la vitre et tu pars doucement pour un voyage durant toute la nuit. Parfois tu descend au milieu du trajet, un peu égaré, tu te trompe d’arrêt. Alors mon train s’arrête pour me laisser t’aider à remonter dans le tien. Tu repars tranquillement et nous nous retrouverons alors au terminus le lendemain matin. En attendant je dois retourner sur mon quai, et bien souvent mon train ne m’a pas attendu. Je devrais en prendre un autre plus tard, et au cœur de la nuit ils sont peu nombreux.

20180215_131612824560228.jpg

Cette jolie histoire du petit train du sommeil, c’est ma maman qui me la racontait avant que je m’endorme. J’y pense encore souvent et elle accompagne chacun de mes couchers je crois. J’espère te la transmettre et peut-être qu’ainsi je pourrais t’accompagner à chaque fois que tu t’endormira, où que tu sois.

5 réflexions sur “Le petit train du sommeil

  1. lemondedepopie dit :

    J’aime énormément ! Mon train aussi est souvent en retard. J’ai du mal à m’endormir. Trop de choses en tête. Mon fils aussi a du mal et ma fille a besoin évidemment d’aide même si elle a l’air de s’endormir plus facilement que son frère (mais à 4 mois qui n’a pas besoin d’être accompagné pour s’endormir?)

    Aimé par 1 personne

    • happysunnybabies dit :

      Je crois qu’il va falloir porter réclamation, c’est insupportable tout ces retards de train! Je crois que même bien plus grand on a besoin d’accompagnement pour s’endormir, à 28 ans je m’endors beaucoup mieux quand Monsieur est là que quand il est absent 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s